La Science, la Philosophie, l’Art et la Mystique

Accueil       LÌnstitut      Anthropologie       Fondements       La Gnose       Fondateur       Liens

 

LA GNOSE ET LA SCIENCE

Par science, nous comprenons connaissance. Mais toute connaissance n'est pas scientifique, au moins au sens strict, car pour cela il faut réunir au moins deux conditions: la certitude et l'évidence, ce qui implique que cela soit démontrable. De plus, il faut exiger que la connaissance scientifique soit ordonnée et totale, bien qu'il soit évident que dans la plus grande part des recherches scientifiques actuelles, on n'ait pas encore atteint l'ordonnancement synthétique de faits isoles.

En ce sens, il n'est pas exagère d'affirmer que ce que l'on appelle science moderne n'est ni complètement certain, ni absolument évident, puisque sur l'origine de la vie, des espèces cl de l'homme, il n'existe pas d'ordre total ; au contraire, on ne trouve presque que des laits isoles fondés sur de simples hypothèses.
Nous avons un exemple concret de ce qui vient d'être expose dans ce nouveau défi de la science, l'univers subatomique, qui n'est pas objectivement démontrable avec la soi-disant «méthode scientifique » de l'observation, de l'expérimentation et de la classification.

«Le divorce entre la science et l'art, entre la philosophie et la religion a provoqué la détérioration de cette génération»
«Déjà nous n'apprécions plus la poésie de la nature, l'harmonie qui se dégage de l'Univers entier et, pour finir, les relations humaines sont devenues froides, notre cœur ne réagit plus devant la douleur humaine».
L’enseignement gnostique se base sur la communion de la science, de la philosophie, de l'art et de la religion, et cherche à extraire les valeurs individuelles les plus élevées de la vie grégaire.

Comprenez que la vie serait vide si on ne cherchait la réalisation de l’Être.
Ceci ne serait pas possible sans développer l'émotion supérieure, qui humanise la science, sublime l'art, élève la philosophie et cristallise le mysticisme.
La gnose est la poésie de l'entendement, la rosé de la philosophie, la lumière de la science, l'éternel printemps mystique. Qu'elle soit le printemps en nous et hors de nous!


Institut Gnostique d'Anthropologie Samaël et Litelantes:    WEB SITE:  www.InstitutGnostique.com         
Nut, Déesse égyptienne du ciel

LA GNOSE ET LA MYSTIQUE

Toutes les religions sont des pierres précieuses enfilées sur le fil d'or de la Divinité. Les religions conservent les valeurs éternelles, il n'y a pas de fausses religions. Il est stupide de dire que la religion des tribus indigènes d'Amérique est de l'idolâtrie; alors eux aussi ont le droit de dire que notre religion est de l'idolâtrie. Et si nous nous moquons d'eux, eux aussi peuvent se moquer de nous.

Nous ne pouvons pas discréditer la religion des autres sans aussi discréditer la nôtre, parce que les principes sont toujours les mêmes. Sous le soleil, toute religion naît, croît, se développe, se multiplie en de nombreuses sectes et meurt. Cela a toujours été ainsi et cela sera toujours ainsi.

Les principes religieux ne meurent jamais. Les formes religieuses peuvent mourir, mais les principes religieux, c'est-à-dire les valeurs éternelles, ne meurent jamais. Elles continuent, elles revêtent de nouvelles tonnes. Il y a des hommes profondément religieux qui n'appartiennent à aucune forme religieuse.

La Gnose et la mystique

Dans les peintures et sculptures de Michel-Ange, dans la Joconde de Léonard de Vinci, dans la musique de Beethoven, de Mozart, de Liszt, de Richard Wagner; dans toutes les œuvres de la littérature universelle: «L'Iliade el l'Odyssée» d'Homère, «La Divine Comédie » de Dante et dans beaucoup d'autres.

Sans l'art comme témoin, la philosophie, la religion et la science de nos prédécesseurs n'auraient pas pu arriver jusqu'à nous.

LA GNOSE ET L'ART
Temple de Luxor

La finalité de l'art est la recherche de la beauté a travers ses différentes manifestations.
L'art est le témoin fidèle de cette grande œuvre humaine que nous appelons culture.

La Gnose est présente dans toutes les grandes œuvres de la littérature uni-verselle, des génies de la musique, de la peinture, de la sculpture, de l'architecture. Il y a deux sortes d'art: premièrement, l'art subjectif qui ne conduit à rien; deuxièmement, l'art royal de la nature, l'art transcendantal fonde sur la loi du sept. Evidemment, un tel art contient en lui-même des vérités cosmiques.

Nous trouvons l'art gnostique dans toutes les pièces archaïques. Dans les pyramides et dans tons les vieux obélisques de l'Egypte des pharaons, dans le Mexique antique, chez les Mayas, dans les reliques archéologiques des Aztèques, Zapotèques, Toltèques, etc., dans les vieux parchemins de Chine, du moyen-âge, des Phéniciens, des Assyriens, etc., dans les hiéroglyphes et les bas-reliefs de l'antique Egypte.

LA GNOSE ET LA PHILOSOPHIE

La philosophie est en elle-même la réflexion évidente. Cognition mystique de l'Être. Connaissance cognitive de la conscience éveillée, la philosophie est l'amour de la sagesse.

Sa méthode est l'introspection, qui nous conduit a la connaissance directe, bien qu'elle participe également de la réflexion évidente. Incontestablement, la connaissance philosophique gnostique échappe toujours aux analyses normales du rationalisme subjectif.

Le corollaire de cette connaissance est l'intimité infinie de la personne, l'Être. « La raison d'être de l'Être est l'Être lui-même». Seul l'Être peut se connaître lui-même. L'Être, pour cela, s'auto-connaît dans la Gnose. L’Être, se revalorisant el se connaissant lui-même est l'auto-gnose. Être en soi-même est la Gnose.

L'auto-connaissance de l'Être est un mouvement supra-rationnel qui dépend de Lui, qui n'a rien a voir avec l'intellectualisme.

La philosophie gnostique germe sous diverses latitudes et, au moyen de l'anthropologie gnostique, nous pouvons meure en évidence cette terrible réalité.

La science gnostique étudie la matière el l'antimatière, la constitution des atomes. et même des questions totalement inconnues de la science d’aujourd'hui, comme par exemple les « Puncta» qui ne sont ni des atomes, ni des nucléons, ni des particules d'aucune sorte, et qui n'occupent pas d'espace. La Gnose connait objectivement l'origine des mondes, des soleils, des univers et particulièrement le système d'ORS, où nous vivons et ou nous avons notre Être. "Tout passe par le creuset de la gnose.

La plus pure observation n'existe pas pour ces phénomènes qui échappent a notre univers tridimensionnel, l'expérimentation entre le «sujet qui observe» el «l'objet observé» sera toujours conditionnée par la constitution subjective de l'observateur lui-même el clé son appareil de mesures. La méthode gnostique pour l'expérimentation scientifique, permet de pénétrer dans la cause même du phénomène et d'en extraire ses principes psychologico-cosmiques au-delà de la barrière de la vitesse de la lumière, ceux-ci coïncidant avec la théorie de la relativité, de l'hvper-espace et des univers parallèles.